DLL années 30

Près d’un siècle après sa naissance, le style Art déco – qui tire son nom de l’Exposition internationale des Arts décoratifs et industriels modernes qui se tint à Paris en 1925 – reprend des couleurs et influence nos designers.

D’un Lieu à L’Autre s’en inspire et vous propose un décryptage de cette tendance.

Elégance des lignes, recherche d’une certaine sophistication géométrique et colorée, les années 30 reviennent donner de l’allure à nos intérieurs. Et si derrière la recherche esthétique se dessinait l’envie de retrouver un peu de l’insouciance et de la légèreté de ces années qui, fêtant la fin d’une guerre, retrouvaient liberté et fantaisie ?

Les « années folles » laissent libre cours à la créativité des artisans, stimulés dans leurs recherches par l’arrivée de matières précieuses venues des colonies : bois exotique (acajou, ébène de Macassar), galuchat, laque, ivoire auxquels se mêlent le travail du fer forgé et de la marqueterie, dans une prédominance de tons noir, dorés et vert émeraude.

 

 

 

La période Art déco évoque aujourd’hui encore une bulle, bulle de champagne qui augurait des fêtes splendides d’alors et bulle de bien-être aujourd’hui recherchée dans nos maisons ?

L’envie affichée des créateurs d’aujourd’hui est de ne pas céder au minimalisme mais à la recherche de matières, détails, associations de couleurs qui rendent nos lieux plus vivants. Les papiers peints font leur retour pour habiller nos murs de motifs graphiques des plus recherchés. Les contrastes de couleurs et une touche de doré ne sont jamais loins, afin de réchauffer et dynamiser nos intérieurs.
D’un Lieu à L’Autre joue avec ces codes et se les approprie, en les mêlant à d’autres inspirations : parquet ancien « Versailles » qui contraste avec la profondeur d’un bleu aux murs et des appliques de Jules Wabbes ré-éditées par Wever & Ducré pour sublimer la lumière de cet appartement situé dans le Marais à Paris.

 

 
Des codes déclinés dans cette somptueuse chambre d’hôtes, le Domaine du Kaegy, située dans un ancien moulin alsacien. Un mur en marqueterie en guise de tête de lit, des rideaux aux motifs géométriques, du mobilier aux tons chauds de bois exotique, à la saveur de voyage, à l’image du miroir transportable. Une balade à travers les époques auquel les hôtes se prêtent avec délice, une création D’un Lieu à L’autre.
 

Crédit photos :
Pinterest
www.patrickgaguech.com
Wikipédia
D’un lieu à L’autre