Déco : la tendance va au « rough luxe »